Tende, Haute Vallée de la Roya

partager les moments forts de la commune en photo

posté le 06-10-2009 à 22:56:44

La fête des châtaignes - 3 et 4 octobre 2009

La commune de Tende possède la plus vaste châtaigneraie des Alpes Maritimes (06).

A Tende même, trés peu de châtaigners, juste quelques rares arbres dans les propriétés, les restanques, aujourd'hui envahies par la fôret et les mauvaises herbes, étaient à Tende dévoluent aux cultures.

 

 

Les bogues de châtaignes volent la vedette au clocher.

 

Mais Granile et Saint Dalmas de Tende offrent une exposition et des terrains longtemps dédié à cet arbre majestueux et surtout généreux.

 

Granile.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La châtaigne, consommée telle quelle, broyée en farine pour être mieux conservée et permettre de faire face aux longs et rigoureux hivers de montagne.

Elle est toujours présente dans les traditions culinaires et festives de la commune.

 

Début octobre, avec la fête des classes*, le comité des fêtes du Vieux Tende invite à fêter et surtout déguster les premiers fruits de l'automne.

animations pour les enfants dans l'aprés midi, bal et distribution de châtaignes le soir... encore une belle occasion de se retrouver, de partager les moments joyeux de la vie d'un village. 

 

l'affiche de présentation:

Affiche annoçant les festivités.

 

 

Début de soirée:

 

Début de soirée en douceur sur la piste de danse.

 

 

 

un peu plus de monde déjà !

 

 







 

 

L'orchestre "Bella Musica" a su donner à tous l'envie de bouger !!

L’orchestre "Bella Musica

 

 

Chorégraphies proposées par deux danseuses infatigables !!




Pendant ce temps...à l'abris des regards (et des gourmands)

les châtaignes grillent...

 

Les châtaignes grillent !!

 

... et la piste continue d'accueillir les danseurs du Samedi soir !

 

 

 

 

d'autres se reposent ou se désaltèrent au bar.

 

 

 

 

 

 

 

 

minuit, la fête bat son plein ...mais les châtaignes se font attendre ...

 

 

elles arrivent !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Bravo au Comité des fêtes du Vieux Tende

 

Le Traou

 

 











 

 

* : Pour "La fête des classes" les personnes nées une même année se retrouvent pour un repas et des animations durant le week end, cette année se fête les naissances des années finissant en 4 et 9, l'année prochaine en 2010, se fêteront les 5 et 0.



 

Des photos, pleins de photos, peut être que certaines personnes se reconnaitrons, même si elles sont floues !




















 

 

 

 











































 

 

 

 





 

 

 

 
















 



 

 














 

 

 

 

 

 

Tags: #fêtes
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Nhistoria  le 14-10-2009 à 16:39:13

Merci pour ce beau reportage.
Et félicitations pour l'article paru dans Nice-Matin ce 14 octobre 2009 sur la vitesse des automobilistes en Haute Roya, écrit dans un style très agréable et qui traduit très bien les sentiments de tous

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 02-10-2009 à 22:08:27

Vendredi Saint - 10 avril 2009

Pour les fêtes de Pâques les traditions perdurent dans les villages.

Le vendredi Saint les pénitents des différentes confréries de Tende se sont données rendez vous devant leurs chapelles afin d’organiser la procession.

 

Dans la chapelle des pénitents blancs.

Intérieur de la chapelle des pénitents noirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la cour de la chapelle des pénitents noirs.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pénitents blancs ont ouvert la marche le long du chemin menant des chapelles à l’église Saint Michel où le père Armatys a accueilli les fidèles et lu La Passion du Christ.

 

 

 

 Ce gisant est déjà une particularité de cette procession,  daté du XVIIème siècle,  il est totalement articulé et peut être soit allongé et être porté lors des processions, soit mis en croix.

 

 

L’habit des pénitentes est lui aussi très remarqué,  car les femmes tendasques sont les seules à porter la tenue en toile de jute dont les multiples plis ornent la coiffe et la robe.

 

Coiffes et habits des pénitentes aux multiples plis.

 

 

Le tablier de couleur permet ensuite de montrer son appartenance à telle ou telle confrérie.

 

rouge, noir ou blanc, les pénitentes portent les couleurs de leur confrérie

 

Enfin, afin de ne pas oublier le rôle important des chevaliers de l’ordre de Saint Lazare, un représentant  accompagne les Pénitents.

 

Chevalier de l’ordre de Saint Lazare

  

Il est important de rappeler la présence bienveillante de ces chevaliers à partir de 1575 sur Tende.

En effet suite à une guerre opposant deux familles,  les Urfellini  et les Villarini, qui a frappé  et divisé le village, les chevaliers de l’ordre de Saint Lazare ont menés une action très importante dans les hôpitaux et surtout construit un Lazaret permettant de soigner les nombreuses personnes infestées par la peste.

 

Dernier pan de mur de l’église St Lazare.

 

 

 

 

Un peu d’histoire 

 

La confrérie de la Très Sainte Annonciation, des pénitents BLANCS.

 

La chapelle de pénitents blancs.

 

Fondée vers le milieu du XVIème siècle, est dite « Confraternita dei Disciplinanti ». Elle gère un « Mont Frumentaire » crée dés sa fondation qui, au printemps, distribue du blé aux paysans en vue des semailles, le remboursement étant dépourvu d’intérêt.

Elle est administrée par un prieur assisté d’une prieuresse représentant les pénitentes qui sont agrégées à la confrérie.

Elle célèbre, avec processions, l’Annonciation et l’Ascension de Notre Seigneur.

 

 

Les pénitents blancs.

 

 

La chapelle des Blancs, dédiée à la Ste Annonciation à été construite en 1621.

 

La confrérie de N.-D. de la Miséricorde, des pénitents NOIRS  a été fondée en 1592.

 

La chapelle des pénitents noirs et rouges.

 

 

Sa chapelle construite en 1675, en remplacement d’une précédente sous le vocable du ST Esprit, est dédiée à la Vierge de la Miséricorde et à la Décollation de St Jean Baptiste.

 

 

 

Elle est administrée par deux prieurs qui désignent trésorier et recteurs, puis répartissent les diverses fonctions ; de même, deux prieuresses administrent les pénitentes agrégées à la confrérie. Son Mont-de-Piété, qui remonte à sa fondation, a un fonctionnement identique à celui des pénitents Blancs.

 

La croix des pénitents noirs.

 

La confrérie de la Ste Trinitée, des pénitents ROUGES.

Fondées en 1596, agrégée à celle de Rome, gérait un Mont-de-Piété de la même façon que les précédentes. Le nombre de ses membres étant devenu trop réduit, elle fut absorbée, en 1758, par la confrérie des Pénitents Noirs.

 

En arrière plan, représentation du pénitent rouge.

 

 

Son souvenir subsiste dans la célébration de la fête de la Ste Trinitée adoptée à partir de cette date par les Pénitents Noirs.

 

 

Vue sur les clochers des deux chapelles.

 

 

 

 

 

 

 

Implantation des chapelles par rapport à la Collégiale.  

 

 

 

 

 

 

 

 

La procession dans les rues de Tende.

 

 

Les procession sont organisées par les confréries de pénitents et suivent un déroulement bien établi: 

Le jeudi Saint, les pénitents désignent un des leurs pour prendre la place du « Christ vivant portant sa croix vers le mont Golgotha » mais en ce Vendredi Saint, où les chrétiens fête la résurrection de Jésus...

 

Entrée du gisant en l’église saint Michel.

 

 

... les pénitents, deux de chaque confrérie, portent à l’épaule la « pourtantina » ou encore « barella » qui sert à transporter les cercueils et où est déposé le gisant.

 


Ci-dessous la procession de 2009, tout en images.

 

Les pénitents blancs se préparent dans leur chapelle.

 

 

Les pénitents noirs et rouges retrouvent les pénitents blancs pour initier la procession.

 

 

Les pénitents blancs ouvrent la marche.

 

 

La procession en mouvement. (ne touchez a rien elle est bien floue)

 

Suivent les pénitents noirs, rouges et la foule.

 

Fleurissement de l’église.  Messe du Vendredi Saint.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La procession repart sous la pluie vers les chapelles

 

 

Implantation des chapelles par rapport à la Collégiale.

Tags: #fêtes
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 27-09-2009 à 10:50:46

La Saint Roch - 15 août 2009

 Une foule immense et joyeuse s’est retrouvée à Tende le weekend du 15 aout : la grande fête paysanne, organisée par le Groupement d’Etude et de Développement Agricole  (GEDA) et la municipalité, s’est associé à la célébration de La Saint Roch, grand patron des bergers de nos montagnes.

 

 

 

La grande fête paysanne

 

Regroupant de nombreux artisans, elle a permis de faire démonstration des talents de chacun, et de redécouvrir les métiers d’antan : fabrication de jouets,

 

tonte de moutons, 

 

... aprés!Avant la tonte... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

distillerie de lavande

 

 

             ou d’alcool de fruits             ,

 

 

confection du fromage de brebis

 

 

 

Nombreux métiers, nombreux savoir faire, et dans les yeux des visiteurs beaucoup de respect et d’admiration.

 

Production locale  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Travail de la laine chez "la bergère au fil du temps

 

 

 

 

 

 

 

du cuir...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Production de l’olivier: olives, huile, tapenade...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Saint Roch à Tende

 

 

 

L’association des bergers de Tende fut crée en 1970 pour assurer la continuité dans les traditions de l’ancienne société de la Saint Roch fondée à Tende au XVII ème Siècle.

Les bergers s’étaient alors regroupés afin d’aider leurs membres en cas de difficulté : épidémie, maladie, deuil sécheresse…ils se placèrent sous la protection de Saint Roch.

Saint Roch
 

 

 

La fête à donc débuté le matin par la montée, en danses et musique, dans les rues du vieux village vers la collégiale Notre Dame de l'Assomption.

 

le groupe folklorique de Tende

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La messe a été célébrée  par le père Henri Théophile de Monaco et le père Christophe Armatys. Ce fut un grand moment de prières, de communion et de joie accompagné au son de l’orgue par la chorale de La Brigue.

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le cortège suit.

 

La procession fut ensuite menée dans le village ou tout d’abord Saint Roch, porté à dos d’homme traversa la place, pour revenir en la Collègiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  sur les marches de la Collégiale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les participants ont ensuite rejoint le troupeau d’une centaine de moutons, descendus spécialement de l’alpage pour l’occasion, par M. Pelissero Stephane et Giordano Armand,

 

 

Banda daou Païoun (Nice)

les prieurs de l’année 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

suivis par la foule ...  ... où se melent les danses et la musique du groupe folklorique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pour le suivre ensuite sur la route remontant vers le village.

 

les bergers mènent leur troupeau

 

 

les bergers et leurs moutons ouvrent la marche

 

 

 

Les prieurs suivent les bergers

 

Bergers et troupeau ont alors été accueilli par une envolée de sonnailles et d’applaudissements de spectateurs enchantés.

 

15mn d’énergie pour secouer les cloches !

Les cloches accrochées sur la façade de la Mairie.

 

 

 

"Les Lanciours

"Les Lanciours" de la Vésubie. 

 

 

Lors de son discours M. Le Maire, JP Vassallo, a rappelé l’importance du travail des bergers. « Ils sont les gardiens de nos montagnes » et rendu un hommage sincère aux disparus.

Les prieurs de l’année à venir ont enfin été nommés : Sylvie Guido et José Guido seront les fédérateurs de la Saint Roch 2010.

 

 

La photo de famille !

 

 

 

Tous les organisateurs et participants ont été remerciés, citons le GEDA,  l’association ALPES, la municipalité de Tende, le Conseil Général, le comité des fête, le groupe folklorique de Tende, les fanfares : banda daou paioun de Nice, Lanciour de la vésubie, Banda del punte vieil de Sospel ainsi que tous les exposants.

 

blague de photographe

 

Les Manifestations sur Tende et sa commune

Office du Tourisme 04.93.04.73.71

Bonne journée à tous.

Tags: #fêtes
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. arlequin  le 27-09-2009 à 11:34:47  (site)

magnifique reportage on aurait aimé être de la fête.Il doit faire bon vivre à tende.
Bon dimanche

2. Nhistoria  le 14-10-2009 à 16:41:21

L'orchestre identifié comme Punte Vieil de Sospel est en réalité Les Lanciours de La Vésubie

3. tende06  le 18-10-2009 à 17:28:34

merci pour cette précision, je corrige l'erreur. Mes excuses aux "Lanciours".

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 24-09-2009 à 22:41:52

12 juillet 2009 - La Saint Eloi.

 

 

L'origine de la Confrérie de la Saint Eloi de Tende se perd dans la nuit des temps.

Elle est née de la volonté des muletiers, profession liée à l'histoire du village placé sur la Route du Sel du Col de Tende. Déjà en 1491, on trouve dans un compte rendu du Conseil Municipal un commentaire mettant en évidence le métier de muletier et son importance dans l'économie locale.

 

 

 

 

 

 

 De nos jours, les membres de la Confrérie, dont la plus part ont des ancêtres muletiers, sont un peu la mémoire vivante de cette Route du Sel qui reliait la Méditerranée aux plaines du Piémont, de la Lombardie et même au-delà.

 

 Il convient de préciser que le sel arrivait des salins de Camargue ou de Hyères à bord des navires qui accostaient aux ports de Nice ou de Villefranche. Les précieux sacs étaient alors chargés à dos de mulets jusqu'à Tende, ville étape, où l'on changeait de montures. Les mulets tendasques étaient en effet réputés pour leur force et leur robustesse pour franchir le Col de Tende (1871m) par tous les temps, été comme hiver!

 

côté français montée vers le col de Tende

 

vue du Fort Central, la redescente coté italien

 

Les habitants de Tende possédaient pratiquement tous un ou plusieurs mulets, utiles pour leurs travaux agricoles, mais surtout pour le transport des marchandises.

Leur richesse provenait surtout du transport du sel mais également de toutes sortes de marchandises ainsi que du matériel militaire car les troupes du Duc de Savoie et celles du Roi de Sardaigne se guerroyaient souvent et avaient sans cesse besoin de ravitaillement. 

Entre 1777 et 1779 il a été noté une moyenne annuelle de 30.000  mulets chargés de sel transitant par Tende. Si on ajoute ceux transportant du bois, du laitage ou de l'huile on atteint une moyenne record de 46.000 bêtes!

Au retour, les muletiers ramenaient du blé, du seigle, du chanvre, du vin et tous produits provenant des riches régions de Lombardie et du Piémont. 

 

Il arrivait que des accidents ou maladies frappent les muletiers et leurs bêtes, portant ainsi une atteinte grave à la survie des familles privées de ressources. Ces rudes professionnels se sont alors groupés, créant une Confrérie dont le but essentiel était l'entraide. Evidemment cette Confrérie ne pouvait être placée que sous la protection de Saint Eloi, saint patron de tous les métiers touchant aux équidés: cultivateur, maréchal-ferrant ou charretier.

 

  la confrérie de la Saint Eloi représentée en Italie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est donc une véritable fête traditionnelle, loin de toute création folklorique artificielle, que perpétue la Confrérie des muletiers de Tende. 

 

La fête de la saint Eloi attire toujours un public nombreux et pour cause : une cavalcade dans les rues du vieux village, des montures caparaçonnées d’habits cousus mains, ornés de pompons et clochettes.

les parures des montures

 

 

Stéphane & Rémi

Cédric  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant la cavalcade, tous se préparent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des sourires, avant le grand défilé.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

simple parrure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ouverture de la cavalcade

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la foule suit le cortège d’équidés

 

Et bien sur  une ambiance formidable menée par les membres de la confrérie de la St Eloi ...

 fanfare de Robilente (Italie)

 

 

... la fanfare de Robilante, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

... l'orchestre Escarenois, le groupe folklorique provençal,le groupe folklorique tendasque, la « banda musicale Giovanni Alesina »

et les lanceurs de drapeaux de Vingtimille venus fêter le Saint patron des métiers touchant aux équidés .

 

dans les rues du vieux village

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lanceurs de drapeaux (Italie)

 

Le Pére Philippe a béni les muletiers et leurs montures, sur le parvis de la collégiale ND de l’Assomption avant de célébrer la messe, chantée par la chorale de Narzole.

 

bénédiction sur le parvis de la collégiale

 

Messe en la collégiale Notre Dame de l’Assomption

La confrérie de la Saint Eloi est représentée lors des fêtes de la commune par un prieur et une prieure. Ils ont aussi la lourde charge d’organiser l’année suivante la fête de Saint Eloi.

 

C’est ainsi que M. Tanbini Antoine et son épouse Christine Tanbini née Olivari, prieurs de l’année passée, ont accueilli les nouveaux prieurs M Dalmasso Cédric et Marylène Dlamasso respectivement fils et sœur de Pierre Charles Dalmasso membre regretté de la confrérie.

Marie Christine, Antoine, Cédric & Marylène

 

maintenant que vous connaissez l'histoire,

 place aux images ... dans le désordre bien sur. 

 

 

 

 

 

 

 

passage dans les rues du vieux village

 

 

 

 

 

 

 

pendant la messe on soulage et raffraichit les montures

 

 

les montures et leurs cavaliers bien sur

 

 

 

 

décorations aux fenêtres dans tous le village  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(vous avez trouvé les couleurs de Tende?)

 

 

Les enfants sont bien sur de la fête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

si vous êtes venu jusqu'ici, voici pour vous le feu d'artifice inaugural 

 du Samedi 11 juillet, tiré depuis les vestiges du château des Lascaris !

feu d’artifice inaugural, samedi 11 juillet

 

(toujours pas fini ... à suivre)

Tags: #fêtes
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. photo-montage  le 25-09-2009 à 08:32:48  (site)

Bonjour,
je fais des montages photos a partir de vos photos perso,si l'envie vous dit, vous pouvez faire un p'tit tour sur mon blog...
Bonne journée...A bientot..

2. Destera  le 06-05-2010 à 19:05:53

Bravo pour tous vos reportages photos, des pénitents à la St Eloi en passant par la fête des Bergers et toutes les autres manifestaions. Continuez et enchantez-nous!

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 22-09-2009 à 11:48:35

Présentation

bonjour,

 

Tende est un village des Alpes Maritimes situé à 850m d'haltitude en vallée de la Roya. La route qui y conduit, relie l'Italie du sud (Vingtimille) au Piémont (Cuneo).

La commune compte 2000 habitants répartis sur les différents villages et hameaux : Tende donc, mais aussi Saint Dalmas de Tende, Viévola, Granile et Castérino.

Tende vu de Cagnourina

Durant toute l'année ont lieu de nombreuses manifestations culturelles, cultuelles et les changements de saisons sont ici bien marqués, donnant au paysage des visages différents chaque fois.

Je voudrais partager la beauté des paysages, la particularité de ce petit village de montagne, reculé dans un tout petit coin tout en bas de la France, qui vit sans oublier les traditions ancestrales. Partager les moments de fête bien sûr, où le dynamisme des organisateurs rend heureuse toute une foule, résidants, touristes, badauds de tous âges.

On le sait bien : "L'herbe est toujours plus verte ailleurs", et en ces temps de morosité juste regarder, ici, ce qu'il y a de beau et de bien. 

 

Si je parviens à faire de ces pages ce que j'ai en tête, j'espère alors que vous aurez passé un agréable moment et même, pourquoi pas : un beau voyage en terres Tendasques.

 

 

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. oups007  le 22-09-2009 à 12:52:36  (site)

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit Petit passage d'amitié dans ton petit coin , pour te souhaiter un doux mardi On te fais plein de gros potouxxxxxxxxxxxxxxxxxxx et bienvenue dans le vef, tendresse la fée plume et les merveilleux lutins

2. arlequin  le 22-09-2009 à 13:24:55  (site)

bravo pour la description de Tende,on sent votre amour pour ce village
Bonne journée

3. lylyanna  le 29-09-2009 à 23:02:39

super et surtout à recommander autour de soi, Bravo et j'espère voir encore de belles photos et lire vos reportages.

4. LAPINEAUX  le 29-08-2010 à 14:42:12  (site)

Oui comme c'est dit précédemment on sent que vous aimez votre village et le plus bel exemple c'est que vous le faites découvrir aux autres leur donnant pourquoi l'envie d'y venir en vacances.L'office de tourisme de votre coin doit etre enchanté de voir le beau travail que vous avez réalisé aussi bien en photos qu'en explications.Vous ne faites rien à la légère.Je suis très content d'avoir vu une autre région que la mienne à CALAIS où j'habite près de la mer et le temps n'est pas le meme.Votre fete du village m'a fait penser à une région dans les Pyrénnées où après une grande course à pied,les gens de toutes les régions se retrouvent sous chapiteaux pour manger et danser avec des orchestre
régionaux.Bien amicalement et bravo pour l'histoire de votre village Tende.Jean SEGARD de CALAIS.

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article