Tende, Haute Vallée de la Roya

partager les moments forts de la commune en photo

posté le 26-09-2010 à 14:44:41

Transhumance d'automne à Castérino

Ils sont six, dix tout au plus, pour mener de l’alpage de la Minière à Limone (Italie) prés de 200 vaches.

 

Les vaches à la Minière.

 

Deux fillettes sont là, peu effrayées par ses mastodontes qui meuglent et se déplacent sans se soucier de savoir si elles bousculent un veau, un humain ou un arbre.

 

 

200 vaches donc qui doivent dans la journée regagner leur quartier d’hiver à Saluzzo en Italie.

Le troupeau de la famille Pelissero s’est enrichi de quelques vaches voisines et parcourt tranquillement les kilomètres.

 

La route plus large permet un arrêt du troupeau sans perturber la circulation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une halte ici, car l’herbe est présente, la voie plus large permet de laisser passer les véhicules… et l’équipage repart.

En tête trois personnes ouvrent la marche, le son des cloches entraine le pas de chacun.

 

Le son des cloches annonce l’arrivée du troupeau.

 

 

En arrière d’autres récupèrent et guident les retardataires, un camion transporte les animaux qui ne peuvent réaliser la traversée.

Arrivée des vaches dans Castérino.

 

Puis, au passage du pont, une vache retourne sur ses pas, une autre s’arrête, freine ses voisines, perturbe la marche du troupeau et affole celles qui sont poussées au train !

 

Histoire de chutes.

à regarder de droite à gauche :

1 : une vache retourne sur ses pas

2 : celles qui la suivent s'arrêtent...

3 : Le troupeau cherche encore à avancer !

 

Un pas de travers, puis un autre …

3ème vache à l’eau !

 

 

Trois vaches finissent à l’eau, les meneurs accélèrent le mouvement : éviter la panique à tout prix.

Les trois malheureuses ont été bonnes pour un bain dans la Bieugne, heureusement plus de peur que de mal et le troupeau reprend sa marche lente au son mélodieux des sonnailles.

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 29-08-2010 à 14:22:43

Indispensable triporteur.

S'il est un véhicule pratique et costaud pour les villages et ses rues étroites se pourrait être la quatrelle, la p'tite panda 4x4 ou encore le triporteur !

 

une place au coeur du vieux village ...

 

5 panda, 2 quatrelles ...

 

et ...

 

le triporteur de Stasky et Hutch.

 

Magnifique non ?!!

 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 23-08-2010 à 23:29:46

Le Pepino (2344m).

La ballade aller/retour.

Monter en voiture les lacets de l'ancienne route du col de Tende (côté italien, elle est goudronée).

 

 

 

 

Au départ du Col de Tende, juste aprés le fort central.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue du côté français sur la vallée de la Roya.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La montée est rude, mais rapide.

 

Les lacets de la route du col de Tende(sur la droite l'ancienne route).

 

Marcher sur la frontière, derrière ce panneau, l'Italie et la station de ski des 3 amis.

 

D'où je viens. A cette heure, le soleil joue à cache-cache.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cime du Bec Roux (2214m).

 

 

 

Du sentier, une vue magnifique sur les montagnes allentour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La croix apperçue plus haut est sur le petit monticule de gauche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le sentier en contre bas, le ruban blanc est fait de "laine de moutons".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edelweis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fort Pépin (ou Pepino)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les pâturages d'en face, un troupeau de vaches (croyez moi sur paroles)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cairn qui matérialise le sommet du Pepino.

 

 

Le petit point en haut, c'est le cairn.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours fleuri !!

 

 

 

 

 

Une rencontre inattendue !

 

(Je vous avez bien dit qu'il y avait des vaches !)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 et aussi des marmottes !

 

 

 

 

 

Les moutons ont investis le petit monticule.

 

Un cairn devant la plaine de Cuneo (Italie).

 

 

Le patou surveille son troupeau.

 

 

 

 

 

Redescendre ...

 

 Attention,

toujours s'assurer de ses capacités physiques,

de son matériel et de la météo

avant de s'aventurer en montagne!

 

Tags: #marcher
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

1. Guiphitho2  le 24-08-2010 à 13:44:46  (site)

Superbe!!! Grandiose...magnifique balade...Merci pour ce partage Sourire
Amicalement, Carine

édité le 24-08-2010 à 13:45:57

Premier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
 
 
 
posté le 17-08-2010 à 22:11:09

Saint Roch et fête paysanne.

Les festivités ont débutées vendredi soir par un concert du groupe

Azur Big Band !!

Du jazz, des cuivres, une voix, un entrain  : un enchantement !!

 

Samedi, sur la place de la mairie se retrouve tout l'artisanat, les métiers d'autrefois, restant un peu ceux d'aujourd'hui quand même, les démonstration de fabrication de fromage, l'atelier d'horticulture, la traite d'une vache (sous une pluie battante et incessante)

 

Dimanche, messe chantée à la collègiale ND de l'Assomption suivie de la procession de la St Roch :

c'est la Grande Fête des Bergers 

à qui il convient de rendre hommage !

 

Bon, là vous avez remarquez que

1 - j'écris beaucoup,

et 2 - les photos se font rare .

 

C'est simplement parceque je suis rentrée de vacances "trop tard"

(ou trop tot selon que l'on regarde du côté "vacances perso"

ou du côté "fête de la St Roch".)

 

Pour ceux qui y étaient,  

je suis sure que vous avez passé un excellent weekend!

 

Pour les autres, quelques photos quand même et si vous le souhaitez

La Saint Roch 2009

(à voir sur ce blog au rayon "évènements").

 

Tonte de mouton.

 

 

 

Le monsieur a bien essayé de nous expliquer que :" "tonte de mouton" est une manière brève d'expliquer au gens ce qu'il vont voir, mais que dans la réalité les termes sont bien plus précis !  le petit est donc l'agneau et (...) agnelle(...) parceque vous comprenez (...)"

 

Je vous avez dit qu'il y avait des fanfares ??

 

Et bien durant ce moment précis la fanfare à joué (trés fort).

 

 

 

 

Sur son antique instrument le remouleur s'active : tablier de cuir, veston de velour, chapeau de paille et lunettes visées sur le nez.

Contraste saisissant avec le fromager (en Jean, polaire et gant bleu) qui a besoin de ses services !

 

 

 

 

 

Travailler la laine

et

apprendre aux plus jeunes

les gestes ancestraux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rempailleur, empailleur, Canneur...

mais moi :

j'aime beaucoup sa trousse à outils !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Démonstration de fabrication de fromage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et parceque je ne peux pas me résoudre à admettre que je les ai loupé :

une photo de 2009

 

BOn : 2 photos

 

 

Rendez vous en 2011 !

Tags: #fêtes
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 02-08-2010 à 20:26:00

La Valmasque - Carnet de route, ou plutot de chemin !

Une ballade dans le mercantour.

 

7h, départ des 4 chemins, juste au dessus de Castérino direction les lacs Noir, Vert et Basto, puis la baisse de la Valmasque (et une petite partie du sentier menant au Grand Capelet pour les photos).

 

Carte IGN3841OT vallée de la ROya vallée des Merveilles

 

Des photos comme toujours !

Des commentaires... ben comme toujours aussi.

 

 

Premières rencontres :

Des cailloux !!

 

regardez mieux ...

 

normal, il y en a beaucoup par ici... mais regardez mieux :

(la prochaine fois je les entoure en rouge)

Il y a même des jeunes, on dirait des grosses souris.

 

D'où je viens :

Les 4 chemins, piste et sentier qui serpente à droite du torrent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois chamois s'enfuient. Un seul sur la photo... de loin !

 

 

Un peu de fraicheur

par cette "caniculaire" matinée à 2000m d'altitude

 ;-)

 

 

En regardant devant sois.

 

En se retournant, le chemin parcouru.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet : toujours vert, toujours fleuri.

 

 

 

 

Le lac et son refuge. là aussi il aurait fallu que je l’entoure en rouge !

Le Lac Vert de la Valmasque

à ne pas confondre avec le Lac Vert de Fontanalba.

 

Juste derrière le Lac Vert : le Lac Noir.

Un cheval à mes pieds. En doutez vous ?

 

 

 

Lac Vert, Noir ou Basto, mais toujours eau claire et limpide !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Petites particularités :

Cette "herbe" claire, seule au milieu des caillasses et qui au toucher ressemble à une algue. Ce rocher semblant accoucher d'une pierre ronde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lacs de haute altitude, pêche ouverte jusqu’en septembre.

 

 

Et enfin, le Lac Basto.

au fond, la baisse de la Valmasque.

 

 

 

 

le Basto...

Tête du Basto.













Longer le Basto et appercevoir en face un groupe de marcheurs monter le GR52.


D'où je viens :

Le paysage à bien changé depuis la première photo...

non?

 

 Puis continuant mon ascension, d'autres rencontres :

Combien de paires de cornes avez-vous compté ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Difficile de quitter ces magnifiques Bouquetins.

D'autant que la montée se fait dans la pierre et en plein soleil.

(j'avais dit : "je pars tôt" ... pourquoi je ne me suis pas écoutée?)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 D'où je viens et où je ne vais pas !

De l'autre côté de la Baisse de la Valmasque,

la Vallée des Merveilles et la cime des Merveilles.

 

 

Sur la droite le sentier menant au Bego:

Le Bego (2872m), tout à droite.

 

En suivant celui montant au Grand Capelet :

Ciel BLEU !!

 

Un chamois (le temps que je sorte mon appareil il avait déjà fait 300m!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une superbe vue sur les 4 lacs :

Basto, Noir, Vert et tout à droite, tout petit le lac sans nom.

 

Retour par le même chemin :

 

Chaque randonneur y pose sa pierre.

Immense cairn à la baisse de la Valmasque.

 

Randonneurs intrigués par un "bestiau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une petit tête se cache dans l'ombre.

 

 

Celui là ne se cache pas.

Imposant sur sa pierre plate, il reste paisible

 à une centaine de mètres du sentier.

 

 

 

Un autre, plus jeune sans doute, joue les accrobates.

 

 

 

 

Aprés une journée de marche

(même si la journée n'est pas terminée)

deux marsoins se rafraichissent

dans les eaux claires et poissonneuses du Basto.

 

 

 

FIN

(ou presque...)

 

 


Les ronds rouges :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les "essais" de zoom avec jumelles !!

 

 

 

 

 

on voit bien les jumelles non??

 

 


 

Et pour finir, mon coup de gueule.

 

 

J'aime cette photo.

Cet homme seul sur son piton rocheux devant l'immensité de dame nature... alàlà ...

 

Pourtant LUI, il voulait juste :

"Une photo en gros plan des bouquetins".

 

Sortir du sentier, approcher de trop prés et les bouquetins dérangés se sont levés, sont partis plus loin.

 

"GGrrrrrr! Malautru!

 Est-ce qu'on vient te déloger de ton drap de plage nous ?"

 

c'est vrai quoi !!

 

(attention, toujours s'assurer de ses capacités physiques, de son matériel

et de la météo avant de s'aventurer en montagne)

 

Tags: #marcher
 


Commentaires

Dernier commentaire    Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article